Blendle, l’iTunes de l’info à la sauce hollandaise

Regrouper tous les titres de journaux et de magazines derrière un seul et même portail. Les internautes en ont rêvé, les Néerlandais l’ont fait. Avec Blendle, les lecteurs de quotidiens et autres périodiques auront bientôt accès à des centaines d’articles, à condition de payer pour leur contenu. Une forme de paiement à l’article, qui compte bien révolutionner notre rapport à l’information, en commençant par son prix.

screenshot2_full

Blendle, qui sortira en avril prochain, en est encore à la version bêta. Il est pourtant déjà possible de s’inscrire et être l’un des premiers à utiliser le portail dès qu’il ouvrira. Au début, il ne s’agira que de titres néerlandais, mais les créateurs de l’appli souhaitent s’ouvrir au monde entier. En commençant par les jeunes générations. Comme l’explique Alexander Klöpping, l’un des fondateurs de l’application, dans une tribune sur le site Medium, “nous pensons que facturer à l’unité des articles est le Saint-Graal pour que les jeunes soient prêts à payer pour du journalisme.”

“Le consommateur veut un moyen simple de payer son contenu”

Le principe s’appuie sur le même modèle qu’iTunes. L’internaute s’enregistre sur le site, et reçoit 2,50€ pour débuter. S’il souhaite continuer à utiliser l’application, il devra renseigner ses détails bancaires et obtiendra un portefeuille qui lui permettra de payer en direct dès que l’article l’intéresse. Une formule qui, au delà d’être rémunératrice, entend surtout être pratique. “Le marché de la musique nous a surtout enseigné que le consommateur veut un moyen simple de payer son contenu, continue Alexander Klöpping. En tant que consommateur, vous voulez seulement payer pour le contenu que vous avez consommé, vous voulez des algorithmes et des réseaux sociaux qui vous aident à faire le tri, et vous voulez tout ça à un seul endroit. Alors que les consommateurs ont changé, les journaux et les magazines ne se sont pas adaptés. Jusqu’à ce jour, vous avez encore besoin de vous identifier sur chaque site de journal et de magazine que vous voulez lire, et en même temps, vous payez un forfait mensuel pour chaque site ou pour une sélection d’articles dont certains que vous ne lisez pas.”

bendle

Et au même titre que les formules “satisfait ou remboursé” dans les supermarchés, Blendle offre la possibilité au lecteur de récupérer sa dîme si l’article n’était pas à la hauteur de ses attentes. Selon, bien entendu, les termes et conditions et en respectant le droit d’auteur.

Rassembler pour obtenir une meilleure qualité

Le journalisme à la demande n’en est pas à ses débuts. D’autres avant Blendle ont essayé, comme Piano Media, un autre portail d’accès aux contenus en ligne, lancé en Slovaquie en 2011. D’abord destinés aux médias slovaques, slovènes et polonais, la compagnie s’exporte désormais à l’Ouest. Pour se développer, elle a du s’adapter à son marché et développer une “approche de publication individuelle” pour chaque journal ou magazine, où “l’éditeur installe son propre portail indépendant, sans devoir parvenir à un arrangement avec les autres”, expliquait Peter Richards, directeur des relations internationales de Piano Media, dans un entretien à journalism.co.uk.

« Le journalisme a besoin d’un iTunes. » Tous les journaux unis derrière un portail. Oui s’il vous plaît! @blendle #innovation

Aux Pays-Bas, Blendle souhaite rassembler et semble en faire sa force. Ainsi, l’application prend en compte les réseaux sociaux et des sélections d’articles partagés par les autres internautes ou des personnalités publiques. Il est également possible, via un moteur de recherche intégré, d’obtenir une sélection d’articles sur un thème particulier. En privilégiant la qualité sur la quantité, Blendle espère redonner au journalisme ses lettres de noblesse, en incitant le lecteur à payer pour du contenu informatif. Et il a toute les chances de réussir. Après tout, Netflix propose bien des films qu’on peut obtenir (presque) gratuitement sur Internet et iTunes a réussi à faire payer de la musique disponible sur Youtube.

Ici, Blendle a mis en ligne une vidéo explicative (en anglais) à quelques semaines du lancement de son projet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s